Nos pains

Les Grands Moulins de Thuile fabriquent plus de 100 farines différentes

 

L’assemblage de plusieurs variétés de blés permet d’aboutir à une mouture particulière. Les recettes varient également grâce à l’ajout des levains, à l’utilisation du blé, de l’orge malté, toasté ou torréfié, à l’ajout de graines, …

les pains de tradition française

Nos farines de Tradition Française respectent les critères du décret pain de 1993. Nous nous engageons à sélectionner les meilleurs blés et à fabriquer les farines sans aucun additif. L’artisan boulanger s’engage à fabriquer son pain de Tradition Française en utilisant seulement de la farine de Tradition Française, de l’eau, du sel et de la levure. Il s’interdit tout procédé de surgélation lors de la fabrication.

Découvrir les spécialités réalisées par vos artisans boulangers :

La Baguette des sommets

La baguette des sommets dispose d’une étonnante forme de montagne. Sa croûte caramélisée et sa mie rustique sont rehaussés par la présence de fins éclats de blés toastés et de savoureux arômes d’amandes grillées.

Et pour ceux qui préfèrent les bûches aux montagnes, nous avons créé le Pain des sommets. Le format change mais la recette demeure : un vrai délice.

 

Le pavé de savoye

Frappé de la fameuse croix de Savoie, le Pavé de Savoye s’affiche comme le porte-drapeau du terroir savoyard. C’est le premier « pain régional  tracé », élaboré avec des blés des Pays de Savoie. Avec sa croûte épaisse et sa mie foncée, le Pavé de Savoye offre de nombreux arômes, dont un léger goût de noisette.

A déguster avec les charcuteries de montagne, les poissons frais des lacs et les fromages d’alpage.

 

La Tradition de mon boulanger

Ce pain à la croûte dorée à la mie couleur jaune-crème, légère et fondante. Il propose une alliance subtile entre croustillant et saveurs de froment et beurre frais. La Tradition de mon boulanger se décline selon les territoires :

  • A Annecy et Chambéry, elle est appelée « La Tradition des Savoies» et élaborée avec des blés de Savoie et Haute-Savoie.
  • A St Etienne, elle est appelée « La Tradition de la Loire» et fabriquée avec des blés de la Loire.
  • A Grenoble et à Bourgoin-Jallieu, elle est appelée « La Tradition de l’Isère » et est fabriquée avec des blés de l’Isère.

A déguster tout au long du repas

 

La Torti Graines

Le «façonnage en vrille» de cette baguette renforce le croquant de sa croûte et favorise une mie dense et onctueuse. Les graines de tournesol, de lin brun et les flocons de blé malté lui confère un goût particulièrement généreux.

A déguster au petit-déjeuner mais aussi avec des salades, crudités et fromages.

 

Le pavé Dauphinois

Ce pain à l’aspect campagne et à la mie brun clair et alvéolée révèle un arôme puissant de levain de seigle et offre une bonne conservation. Il porte fièrement les couleurs du blason du Dauphiné.

A déguster avec tous les produits dauphinois qui se respectent, comme un bon St Marcellin.

 

Le Rhônalp’pain

Pain rustique à la mie souple et soyeuse, très alvéolée, il offre des arômes de froment écrasé sur meule de pierre et de seigle blanc. Bénéficiant d’une très bonne conservation sous forme de pavé, vous le trouverez également en flûte avec ses deux petites oreilles

A  déguster avec charcuteries et fromages.

 

La fournée authentique

Ce pain de terroir à la mie ambrée et alvéolé révèle un bon goût de levain et de germe de blé torréfié.

 A déguster par des gourmets avertis, cherchant un pain aux arômes intenses.

 

Le pain des Allobroges

Avec sa mie ambrée et fondante et sa croûte dorée, le Pain des Allobroges fait la part belle aux arômes fins et délicats de germe de blé. Il offre une bonne conservation.
Les Allobroges étaient une tribu celte de la Gaule, dont le territoire s’étendait entre le Rhône, l’Isère, et le lac de Genève, à proximité de l’actuelle frontière franco-suisse. Leur capitale se situait à Vienna (l’actuelle Vienne), sur le Rhône.

 A déguster tout au long du repas

 

Le pain François

Pain rustique à la mie blond foncé, le Pain François est garni de graines de tournesol et de gritz* de soja. Croustillant et léger, il offre ainsi une mâche croquante au goût prononcé de soja torréfié.
Le Pain François a été créé en 1997 à l’occasion des 120 ans de l’entreprise.

A déguster avec des fromages (sa variante aux noix est encore meilleure), crudités et charcuteries.

*un gritz correspond à un petit morceau de grain